Chrétien et Polygame. Ah bon ?

« L’Eternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. (…) Alors l’Eternel fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! On l’appellera femme, parce qu’elle à été prise de l’homme. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair » Genèse 2 : 18-23. Nous connaissons tous ce fameux passage biblique qui nous relate de manière très explicite la création de la femme. On voit bien dans cet extrait, que l’Eternel a tiré UNE femme du corps d’Adam à partir de l’une de ses côtes pour être UNE aide semblable à l’homme. Mais aujourd’hui, certains hommes trouvent le moyen d’en avoir plusieurs ! Pourtant, Dieu n’a jamais enlevé deux ou trois côtes à Adam pour lui former une Eve, une Elisabeth et une Catherine ! 

Bibliquement parlant, d’où vient cette pratique ?

Genèse 4 : 16-24, lève le voile sur l’origine de la polygamie. Le premier homme à l’avoir pratiquée fut Lémec, de la descendance de Caïn, qui pour rappel, fut le premier meurtrier de l’histoire. Lémec, décida de suivre la voie de son « illustre » ancêtre, et comme lui, il fut le pionnier dans la pratique d’une abomination. En effet, Lémec, non content d’avoir une seule femme, fût le premier homme depuis la création à en avoir deux ! « Lémec prit DEUX femmes » Genèse 4 : 19.

 

Aussi, on peut remarquer que Lémec était aussi un meurtrier et particulièrement orgueilleux. Aux versets 23-24 de Genèse 4 il dit : « Ada et Tsilla, écoutez ma voix ! Femmes de Lémec, écoutez ma parole ! J’ai tué un homme pour ma blessure, et un jeune homme pour ma meurtrissure. Caïn sera vengé sept fois, et Lémec soixante-dix-sept fois ». Cela trahit une certaine arrogance de la part du personnage. Derrière cette arrogance il y a l’envie de montrer et de prouver que l’on est quelqu’un. Lémec voulait être vengé sept fois plus que son ancêtre. Il voulait avoir une justice sept fois au-delà de la normale. De même, il voulait avoir un nombre de femmes élevé (deux c’est déjà trop !) pour se mettre en avant.

 

Le fait d’avoir et de posséder a toujours été considéré comme étant un signe extérieur de prospérité. Dans l’antiquité, le fait d’avoir plusieurs femmes était aussi un moyen de prouver à ses contemporains qu’on était riche et prospère. Cette mentalité de l’arrogance et du « m’as-tu vu » perdure jusqu’aujourd’hui. Les hommes aiment montrer leur prospérité à travers leurs richesses : belles voitures, belles maisons, vêtements somptueux, grand nombre de biens de consommations etc. Et pour beaucoup, comme pour Lémec, la femme qui a été donnée à l’homme pour être son aide semblable, est devenue un objet, un moyen de promouvoir sa richesse et son opulence ! Celle qui fut créée à l’image de Dieu, a ainsi été reléguée à un simple objet de promotion. Lémec voulait toujours plus, et décida, avec toute l’arrogance qui le caractérisait, d’avoir deux femmes au lieu d’une. La femme n’était plus une aide, mais un mouchoir que l’on choisissait au hasard parmi les dix autres dans le paquet. Dès lors, seuls les désirs de la chair comptent.

La polygamie a deux principales origines spirituelles : l’orgueil et l’impudicité. Pour se justifier, certains prennent l’exemple du roi Salomon qui, bien qu’étant très sage, n’est pas un exemple à suivre en la matière. En effet, 2 Chroniques nous informe que Salomon eut 300 femmes et 700 concubines ! Ce nombre et cette envie trahissent un appétit sexuel accru, un manque de maîtrise de soi et non pas un homme renouvelé dans son intelligence que doit être le chrétien (Ephésiens 4 : 21-24).

Aussi, il est important de noter qu’à l’époque des rois, Dieu permettait certaines pratiques sans pour autant les approuver. Voici par exemple, ce que Christ nous dit par rapport à la répudiation : « c’est à cause de la dureté de votre cœur que Dieu vous a permis de répudier vos femmes, au commencement il n’en était pas ainsi » (Mathieu 19 :8). Cela veut dire qu’une personne qui a plusieurs femmes n’est pas dans la volonté de Dieu et Lui désobéit ostensiblement.

Certains avancent qu’ils ont reçus « l’onction salomonique ». Cette soi-disant « onction » leur donnerait le droit d’avoir plusieurs femmes… Ah bon ? Dans ce cas, une petite définition biblique de l’onction s’impose. L’onction est la capacité que Dieu donne à chacun de ses enfants, de manifester Sa Gloire par Son Saint Esprit qui vit en chaque chrétien authentique. Par conséquent, une question s’impose : En quoi avoir un harem permet-il de manifester la Gloire de Dieu ? Le fait de pratiquer l’adultère et de transgresser sa Parole, rend-il gloire au Seigneur ? « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes ? » 1 Corinthiens 6 :19.

La Bible le dit clairement : « il faut que l’évêque soit irréprochable, le mari d’une seule femme … » (1 Timothée 3 : 2). Le fait d’avoir une seule femme est mentionné comme l’une des conditions intrinsèques d’une vie intègre devant Dieu. Aujourd’hui, on peut voir des chrétiens revendiquer le « droit » à la polygamie ! Eh bien dans ce cas cher amis, lorsque vous priez, tournez-vous vers la Mecque et adressez-vous à Allah, il vous écoutera peut-être, « s’il ne dort pas ou s’il n’est pas en voyage » (1 Rois 18 : 27), mais ne priez pas le Dieu véritable (1 Jean 5 : 20), qui « a en horreur des hommes pervers »  ! (Proverbes 3 : 32).

La Parole de Dieu nous dit ceci  : « Du reste que chacun de vous aime SA FEMME comme Christ à aimé l’Eglise » (Ephésiens 5 :25). De même que Christ a une seule Epouse qui est l’Eglise (Apocalypse 21 : 9), l’homme à une seule épouse qui est sa femme. Pourquoi Dieu aurait-Il pris l’exemple de l’amour de Christ pour Son Epouse si l’homme avait le droit d’avoir plusieurs femmes ?

Il est vrai que dans certaines cultures et coutumes, il n’est pas rare de voir qu’un homme ait plusieurs femmes. Mais les coutumes des hommes ne sont rien face à la Parole de Dieu (Jérémie 10 : 3). Il en va de soi que la polygamie est autant à proscrire du côté de l’homme que de la femme.

Alors à tous les polygames, repentez-vous, car vous commettez une abomination en prenant plusieurs femmes comme épouses. La polygamie est un péché qui, comme tout péché, mène droit à la perdition : « car le salaire du péché c’est la mort » (Romains 6 :23). Repentez-vous, et soyez le mari d’une seule femme, c’est cette union qui compte devant Dieu. Les autres ne sont qu’adultères et impudicités

 

Sources : lesdokimos.org

Partage...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

Spread the word. Share this post!

Leave a comment