Témoignage : Quand nos familles nous envahissent…

 

Le témoignage qui va suivre est celui d’une sœur en Christ qui a eu à traverser la situation que nous avons décrite dans notre article sur l’intrusion des (beaux)-parents dans le foyer. Ce genre de situation n’est pas facile, mais le SEIGNEUR est au contrôle de toutes choses et agit quand nous nous tournons vers Lui. Lisons-la.
As-tu eu des tensions ou disputes avec ton mari par rapport à vos parents ? 
Oui, cela nous est arrivé et cela avait commencé dans notre vie de couple, avant de connaître CHRIST.
Saurais-tu en déterminer la cause ?
Je pense que nous n’avions pas tout à fait coupé les cordons qui nous liaient à nos mères respectives.
Trouves-tu que les limites n’avaient pas été clairement posées ? 
Bien sûr à la lumière de la Parole, et en échangeant avec nos aînés dans la foi, nous avons ouvert les yeux et commencé à mettre les choses à leur place et à régler notre vie de couple.
Matthieu 19 versets 5 à 7 dit : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. »
Quels étaient les principaux sujets dans lesquels vos parents s’immisçaient ? 
De mon côté, j’ai eu une enfance très fusionnelle avec ma mère en l’absence de père à la maison. De ce fait, j’étais connectée avec ma mère tous les jours et très souvent en sa compagnie le week-end puisque mon mari travaillait. En effet, le travail aussi prenait une place très importante dans notre couple. Ma mère s’occupait de certaines tâches ménagères à ma place pour nous donner un coup de main. Cela allait de vider la machine ou à préparer le repas. Elle jetait même régulièrement nos poubelles (pour ne pas dire systématiquement). Nous étions tellement occupés que nous ne voyions pas le danger pour elle et pour nous. Petit à petit, elle était donc omniprésente.
Du côté de mon mari, les choses étaient plus subtiles puisque sa famille était beaucoup moins présente physiquement à la maison. Sa maman lui préparait assez régulièrement ses plats préférés, des grandes gamelles. Ce qui encourageait mon mari à déguster les plats de sa mère plutôt que les plats que j’avais cuisinés. Nous nous trouvions souvent à manger différemment.
Nos deux familles étaient pleines de bonnes intentions, certes, mais le fait que nous n’ayons pas posé de limites, elles commençaient à avoir une place trop importante dans notre foyer.
Comment le vivais-tu ? En parlais-tu à ton mari ? 
Avec le temps nous avions appris à éviter d’aborder « les sujets qui fâchent », donc nous gardions les choses de notre côté pour éviter les conflits. De ce fait, dès qu’il y avait un problème toutes les rancœurs accumulées, tout ressortait et embrasait notre foyer, amertume, manque de pardon, orgueil… Le diable s’amusait beaucoup avec nous du fait que nous n’échangions pas.
Avez-vous pu arriver à un équilibre ? Comment le Seigneur vous a-t-il conduits ? 
Le Seigneur est venu mettre de l’ordre dans notre maison, dans notre couple et nous a conduit à changer nos caractères. Cela s’est fait de façon progressive et le Seigneur nous conduit encore aujourd’hui à revoir certaines choses.
Qu’est-ce que cela t’a appris ?
Au premier abord, je me disais que le problème venait de nos familles mais le Seigneur m’a montré clairement que la première personne qui devait changer était MOI. Cela m’a appris à m’introspecter au plus profond et à voir que mon cœur était vraiment accroché au travail me faisant négliger ma famille. Eh oui ! Ce n’est pas évident à reconnaître mais c’était la vérité. Ce n’était pas le Seigneur en premier dans mon cœur mais le travail.
Matthieu chapitre 6 verset 21 « Car là ou est ton trésor là aussi sera ton cœur ».C’était clair. Si j’étais à la place que le Seigneur m’avait donnée, nos familles n’auraient pas eu besoin de faire les choses à notre place.
J’ai demandé au Seigneur de prendre la première place dans mon cœur, ma maison et mon foyer, pour apprendre à gérer ma maison et prendre pleinement mon rôle de maîtresse de maison et de femme telle la femme vertueuse décrite dans Proverbes chapitre 31.
Nous devons vraiment laisser Dieu changer nos caractères et prier en ce sens.
Qu’est-ce que le Seigneur t’a enseigné au travers cette expérience ? 
La première chose, c’est de m’examiner en toutes choses (cela n’est pas toujours évident), car la chair trouve toujours de bonnes excuses.
Comment définirais-tu ton couple aujourd’hui suite à ces évènements ? 
Cela a été progressif, mais nous pouvons aborder aujourd’hui des sujets, qui nous auraient forcément amenés à la dispute hier, dans le calme. Petit à petit, nous apprenons à nous organiser en fonction de ce que le Seigneur attend de nous.
Quel conseil pourrais-tu donner à ceux qui passeraient par les mêmes situations ? 
De demander au Seigneur de nous éclairer en toutes situations, car Il connaît la source des problèmes et c’est lui la solution. Et surtout de laisser Christ travailler nos caractères à travers sa Parole et son Esprit, pour nous détourner des pièges. La maison doit être spirituelle, c’est-à-dire fondée sur le roc, sur Christ, afin qu’elle résiste lors des torrents comme nous l’enseigne Matthieu chapitre 6 verset 24 à 28.
 
Nous bénissons le Seigneur pour le travail qu’Il accomplit chaque jour dans nos vies.
 
Alléluia !
Partage...Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

Spread the word. Share this post!

Leave a comment